Tout savoir sur l’huile CBD : utilisation, dosage et consommation

Tout savoir sur l’huile CBD : utilisation, dosage et consommation

Le cannabidiol n’est autre que ce cannabinoïde qui réside dans le cannabis. En étant un composant actif du plant de chanvre, le cannabidiol ou le CBD est utilisé à des fins thérapeutiques. Il a déjà fait ses preuves et offre un grand soulagement sur le corps humain.

Disposant des propriétés bioactives, lesquelles affectent le système nerveux à partir du système endocannabinoïde en s’attachant aux récepteurs CB1 ou CB2, la consommation du cannabis est vraiment bénéfique.

Pourquoi utiliser l’huile CBD ?

Stimulation active du métabolisme :

L’huile de chanvre procure de réguler les processus physiologiques du corps humain. Il procure une sensation de bien-être réelle. C’est donc un bon stimulant pour avoir un peu plus de tonus.

Régulation du système immunitaire :

En tant que cannabis à usage médical, il a donc pour mission de favoriser l’appétit. Cette substance permet également de stopper la nausée ainsi que le vomissement des patients atteints d’une maladie.

Ci-dessous les listes non exhaustives des troubles qu’on peut prescrire du cannabis.

  • Troubles de l’humeur et de l’anxiété
  • Troubles du mouvement – Maladies de Parkinson et de Huntington
  • Douleur neuropathique
  • Epilepsie / Syndrome de Dravet
  • Sclérose en plaques
  • Lésion de la moelle épinière
  • Cancer
  • L’athérosclérose
  • Infarctus du myocarde
  • Accident vasculaire cérébral
  • Hypertension
  • Glaucome
  • Obésité / syndrome métabolique
  • L’ostéoporose
  • Schizophrenie
  • Douleur Chronique
  • Maladies d’Alzheimer
  • Anorexye
  • Fibromyalgie
  • Eczéma

Avec ces diverses maladies ou encore pour la réduction des risques d’aggravation, la consommation du cannabis pourrait être autorisée.

Qui peut profiter l’effet du cannabis ?

Qui peut profiter l’effet du cannabis ?

À la différence de THC, un autre composant actif du cannabis, le CBD ne comporte pas des effets secondaires. Il ne produit pas une addiction aux cannabinoïdes. Cela dit qu’il peut être un bon remède pour les personnes qui souffrent d’une douleur ou inflammation.

En améliorant la réponse naturelle du système nerveux, il détient le rôle d’antalgique et d’anti-inflammatoire. C’est pour cela qu’il peut être administré par les victimes des maladies inflammatoires chroniques dont l’arthrose rhumatoïde, ou encore la spondylarthrite ankylosante.

Conçu comme un antidépresseur naturel, il peut être pris en cas de dépression tout en atténuant les troubles psychiques.

Comment consommer le CBD ?

Le CBD peut se présenter sous différentes doses. On peut avoir des concentrations très faibles (environ 4%), celles plus fortes (environ 20%), et aussi celles des doses modérées (environ 10%).

Pour avoir une fine fructueuse, il faut commencer par des concentrations faibles. Cela permet d’évoluer vers des produits aux effets plus prononcés pour bénéficier d’une meilleure assimilation du produit.

Au fur et à mesure, on peut augmenter les dosages en fonction des effets escomptés. Avec cette instruction, déterminer la concentration en CBD la mieux adaptée n’est qu’un jeu d’enfant.

Quant à sa posologie, le CBD peut être placé sous la langue pour une meilleure absorption. On peut donc l’administré sous forme de goutte d’huile dont le support peut-être de l’huile de chanvre, d’olive ou de coco. Ainsi, l’imbibition est plus efficace sous cette forme, l’effet est instantané.